Je pige pas ces bouffeurs de graines…

Pourquoi manger c’est voter ?

Une BD introductive sur le lien entre nos choix alimentaires et le système qui se cache derrière.



Ce travail a été réalisé par Arthur Dielens et Romane Thieffry. Il est issu d’une collaboration de As Bean et de Refresh dans le cadre du Contrat de Quartier Durable Athénée, sous la licence Creative Commons (CC – Attribution – Utilisation non commerciale – Partage dans les mêmes conditions 4.0 International).

NOS SOURCES

Alrøe, H.F. and Kristensen, E.S. (2002). Towards a systemic research methodology in agriculture: Rethinking the role of values in science. Agriculture and Human Values 19, 3-23.

Carolan, M. (2016). More‐than‐Active Food Citizens: A Longitudinal and Comparative Study of Alternative and Conventional Eaters. Rural Sociology 82(2), 197-222

Dalgaard, T., Hutchings, N. J., Porter, J.R. (2003). Agroecology, scaling and interdisciplinarity. Agriculture, Ecosystems and Environment 100, 39-51. 

Francis, C., Lieblein, G., Gliessman, S., Breland, T.A., Creamer, N., Harwood, R., Salomonsson, L., Helenius, J., Rickerl, D., Salvador, R., Wiedenhoeft, M., Simmons, S., Allen, P., Altieri, M., Flora, C. and Poincelot, R. (2003). Agroecology: The Ecology of Food Systems. J. Sustainable Agriculture 22, 99-118.

IPES-Food. (2016). From uniformity to diversity: a paradigm shift from industrial agriculture to diversified agroecological systems. International Panel of Experts on Sustainable Food systems.

Kremen, C., Iles, A. and Bacon, C. (2012). Diversified farming systems: an agroecological, systems-based alternative to modern industrial agriculture. Ecology and Society 17(4), 44.

Mazoyer, M. and Roudart, L. (1997). Histoire des agricultures du monde. Du néolithique à la crise contemporaine, Seuil, Paris.

O’Kane, G. (2011). What is the real cost of our food? Implications for the environment, society and public health nutrition. Public Health Nutrition 15(2), 268–276.

Servigne, P. (2013). Nourrir l’Europe en temps de crise, Nature & Progrès, Namur.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Ce sera parfait pour illustrer ce que j’essaie de faire comprendre à mes enfants : pourquoi j’achète bio et suis très méfiante à l’égard des produits des supermarchés. Merci !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :